Tout ce que vous devez savoir sur la communication événementielle

Devis Rapide !

[dynamictext* your-subject "CF7_get_post_var key='title'"]

 Robots

Robots

 Réalité Virtuelle

Réalité Virtuelle

 Neurosciences

Neurosciences

 Simulateurs

Simulateurs

 Réalité Mixte

Réalité Mixte

 Réalité Augmentée

Réalité Augmentée

 Hologrammes

Hologrammes

 Autres Solutions Digitales

Autres Solutions Digitales

Comment la communication événementielle transforme-t-elle des clients potentiels en clients fidèles, sans rien leur faire acheter ? Qu’elle soit régulière ou ponctuelle, les objectifs et les cibles de la communication événementielle sont variés. Des risques et des contraintes sont à envisager. Un véritable budget lui est d’ailleurs alloué. Mais c’est un outil incontournable pour renforcer l’image et la notoriété d’une organisation auprès du grand public. Se former aux métiers de la communication événementielle est essentiel pour créer des événements remarquables, en France comme à l’étranger.

Qu’est-ce que la communication événementielle ?

Définition de la communication événementielle

La communication événementielle, c’est la création et l’organisation d’un événement marquant, régulier ou ponctuel, où les invités ont l’occasion de participer activement. La planification et l’invitation en amont des personnes conviées la différencient du marketing événementiel. Elle peut être organisée par le service de communication d’une entreprise ou par une agence événementielle à part entière (attention, il faut vérifier son code APE délivré par l’INSEE).
Sa finalité n’a pas pour première vocation les retombées commerciales et financières visées par le marketing événementiel.

Objectifs de la communication événementielle

Les objectifs de la communication événementielle sont principalement :

  • Faire connaître et apprécier un produit, un service, une marque, une entreprise ou une activité.
  • Valoriser et amplifier l’image et la notoriété de l’entreprise à l’origine de l’événement, parfois même à l’international, auprès de clients (potentiels ou acquis) ou de son personnel.
  • Partager des valeurs et des idées.
  • Motiver et fidéliser le personnel de l’entreprise tout en créant une cohésion interne dans le groupe.
  • Assurer une réputation positive et sûre aux yeux de potentiels candidats lors de futurs recrutements.
  • Établir une relation affective et de confiance entre les différents acteurs de l’événement grâce au caractère participatif de l’opération.

Ayant au final un aspect commercial non affiché à l’inverse du marketing événementiel, la communication événementielle permet de mieux se positionner face à des concurrents lors d’une incitation d’achat ou d’engagement.

Ciblage et choix de l’opération de communication événementielle

Comme en marketing événementiel, les cibles se divisent en deux groupes principaux, orientant le type d’opération sélectionné :

  • Grand public : toutes les personnes extérieures au groupe ou à l’entreprise organisatrice (clients, mécènes, donateurs, particuliers, etc.). Les opérations peuvent être des spectacles culturels et musicaux ; des expositions ; des colloques, séminaires ou conférences ; des manifestations sportives ou populaires (matchs, tournois, brocantes, foires) ; des journées portes ouvertes, des soirées de prestige, des inaugurations regroupées dans des événements “corporate” ; des salons, etc.
  • Interne : destiné au personnel du groupe organisateur lors d’événements festifs (arbres de Noël, team building, compétitions ludiques, etc.) ou incentive (manifestation motivant le personnel comme les voyages) ; des challenges sportifs, outdoor ; des conventions, séminaires d’entreprise, assemblées générales, etc.

Afin de cibler au mieux ses invités, des audits (études de marché, sondages, veille sur les réseaux sociaux) sont établis sur la population visée : son profil socioculturel et socioprofessionnel, sa densité et sa localisation notamment.

Stratégie de communication événementielle

Une stratégie de communication événementielle intégrée ou occasionnelle

Une stratégie intégrée et régulière de communication événementielle permet de prendre un avantage sur ses concurrents et de se démarquer d’eux. Une entreprise peut par exemple présenter un nouveau produit et se placer par rapport à ses concurrents grâce aux liens affectifs et citoyens créés auprès de clients potentiels lors d’événements prévus à l’avance et donc attendus.

Si la communication événementielle est plutôt ponctuelle et occasionnelle, ses retombées seront “corporate”, c’est-à-dire qu’elles auront un impact essentiellement sur l’image et la réputation de l’entreprise. Organisées moins souvent, ces manifestations doivent être originales et efficaces pour marquer les esprits des participants.

Ces deux stratégies peuvent également être utilisées dans le secteur du marketing événementiel.

Risques à envisager dans le cadre de votre communication événementielle

Le risque premier dans la communication événementielle est sa mauvaise diffusion auprès de ses cibles. D’autres risques sont néanmoins à prévoir :

  • Liés à l’opération en elle-même : l’événement peut être incompris du public et ne pas permettre de faire le lien avec le groupe organisateur ou son objectif. Les partenaires ou sponsors choisis peuvent aussi refuser de participer tout simplement.
  • Méprise des partenaires : des acteurs non officiels de l’événement peuvent détourner le public vers leurs propres produits ou services afin de tirer profit d’un événement qu’ils n’ont pas organisé.
  • L’incertitude des retours et des résultats face à la multitude de cibles à atteindre et aux différents systèmes de communication utilisés pour y arriver.

Pour limiter tous ces risques liés à vos événements d’entreprise, il faut accorder :

  • La cible de l’entreprise et la cible de l’événement.
  • L’image que souhaite se donner l’entreprise et celle qui ressort de la manifestation.
  • Les médias qui vont relayer l’événement et le choix de communication événementielle fait par l’entreprise.
  • La nature de l’événement et la crédibilité des partenaires choisis.

Budget de votre stratégie de communication événementielle

Le budget prévisionnel de la communication événementielle (ou du marketing événementiel), comprenant une fourchette basse et une fourchette haute, se base sur différents indicateurs tels que le profil de la manifestation : sa cible, le message à faire passer, les activités et animations prévues, le lieu où elle se déroulera et sa durée.

Il prend en compte de nombreux frais et coûts inhérents au bon déroulement et à l’organisation de ces événements :

  • Hébergement éventuel.
  • Restauration (petit-déjeuner, repas, café).
  • Activités et animations.
  • Logistique, matériel et technique.
  • Sécurité, administratif et management.
  • Communication pure et marketing (charte graphique, flyers, affiches).
  • Personnel employé.
  • Assurances.

Organisation événementielle en pratique

Préparation de l’événement

Plusieurs étapes indispensables sont à respecter dans la communication événementielle comme dans le marketing événementiel, afin de s’assurer les meilleurs résultats.

Tout d’abord, un briefing complet se tiendra entre les organisateurs sur les attentes et les résultats souhaités avec cette opération. Ce qui permettra de monter l’équipe dédiée à la communication de l’événement, qui pourra ainsi lister les différents besoins et le budget nécessaires à celle-ci.

Un audit de tous les participants sera élaboré ainsi qu’un audit comparatif des événements similaires existants s’il y en a. Le plan d’action pourra être établi, puis la rédaction du cahier des charges sera formalisée. L’équipe événementielle dédiée pourra prendre contact avec les relations publiques, la presse ou autres médias, et partager sur les réseaux sociaux sa manifestation pour maximiser sa diffusion.

Pour s’assurer du bon déroulement de l’événement, l’équipe, via une check-list, veillera à la surveillance du site, l’accueil des participants et des sponsors et la collecte d’informations directement sur place auprès des différents acteurs présents.

Enfin, une synthèse et un débriefing de l’opération seront établis et comparés au briefing initial.

Les outils utiles à la communication événementielle et au marketing

La communication événementielle peut se faire par un média classique : affiches, flyers, articles de presse, invitations, etc.

Le choix du digital et de la communication sur le web est aujourd’hui un incontournable. Les réseaux sociaux offrent une très grande visibilité. La création d’une communauté crée un lien affectif entre les nombreux utilisateurs et donne une bonne image des événements.

 

Le choix du réseau social dépend de la cible visée, de la popularité et des fonctionnalités proposées par ces outils.

Différents moyens sont utilisés pour attirer l’attention des internautes sur les événements :

Le hashtag permet de suivre les réactions et les partages de l’événement (avant, pendant et après) et de créer un sentiment de proximité et d’appartenance, d’en être acteur virtuellement.
Le teasing : comme pour un film, il dévoile une partie du contenu de l’opération (programme, lieu) afin d’attiser la curiosité et l’impatience des internautes tout en générant du buzz, amplifiant le nombre de personnes impactées par la publication.
Les influenceurs : en s’associant à des personnalités reconnues et réputées, l’événement devient plus visible. Sa notoriété est boostée, les invités (cibles ou abonnés des influenceurs) s’y intéressent plus facilement.
En dédiant un budget à la publicité et aux sponsors potentiels.
En utilisant le réseau de ses employés ou “Employee Advocacy” : le partage d’informations sous toutes ses formes (réseaux professionnels, réseaux sociaux, bouche-à-oreille, etc.) amplifie le champ de communication événementielle possible.
En réalisant des transmissions en live, afin de susciter les échanges entre participants présents et virtuels puis de les fidéliser après l’événement.

Les parcours de formation pour travailler dans la communication événementielle

Les métiers de l’événementiel

Chacun des professionnels travaillant à la création d’une bonne communication événementielle doit avoir suivi une formation solide et obtenu un diplôme reconnu, notamment en management. Il est possible que certaines (ou toutes les) missions soient assurées par un service en particulier de l’entreprise (service de communication et/ou marketing) ou par une agence événementielle.

  • Chef de projet : il doit imaginer l’événement idéal pour répondre aux besoins et objectifs fixés et encadre le management de son équipe.
  • Chargé de communication et du marketing : il élabore les stratégies en fonction des cibles et des événements.
  • Chargé des relations publiques : il gère la communication entourant l’événement, les relations avec la presse notamment.
  • Attaché de presse : responsable des relations entre l’entreprise et les journalistes, il est en lien avec le chargé des relations publiques.
  • Chef de publicité : il s’occupe des campagnes de publicité et peut vendre, sur le lieu de la manifestation, des espaces publicitaires.
  • Directeur de production : il recherche et contacte les différents prestataires potentiels, encadre l’organisation pratique de l’opération et son management opérationnel.
  • Régisseur : il assure la logistique liée au matériel et à la structure.
 Animations Robotiques

Animations Robotiques

 Contenus holographiques 3D

Contenus holographiques 3D

 Animations Digitales

Animations Digitales

Les études et diplômes en communication et marketing

Les parcours de formation et les diplômes pour accéder à un emploi dans la communication, le marketing ou le management événementiels sont variés. Ils vont du BAC+2 au MASTER ou plus. Les formations, accessibles partout en France et dans de nombreuses écoles à Paris, sont souvent valorisées par un stage pratique :

  • BTS Communication / BTS Management des entreprises : communication des entreprises, gestion de projets, techniques de management en entreprise, etc.
  • DUT Information – Communication : une option est à choisir dès la première année (numérique, publicité, journalisme, édition et patrimoine.
  • DUT Commerce et Management : techniques de commercialisation ou gestion d’entreprise.
  • Bachelors : l’entrée de ces formations est plus sélective pour les étudiants, elles sont orientées sur la stratégie événementielle essentiellement et les relations publiques.
  • Licences et Masters : en management, communication, marketing ou encore sciences humaines.
  • MBA (Master of Business Administration) : c’est une formation internationale, donc bilingue, s’adressant essentiellement à des profils techniques (commerciaux, scientifiques, ingénieurs) souhaitant acquérir de nouvelles compétences en management d’entreprise. Un niveau de 3 ans d’expérience est généralement demandé.

La communication événementielle ou le marketing peuvent être de redoutables outils permettant de se démarquer de concurrents. Une communication réussie et originale marquera les esprits, touchera les clients potentiels et fidélisera les clients actuels. L’association “L’Événement” propose des formations et de nombreuses ressources dans la communication événementielle.

Demandez un

Devis Gratuit !

[dynamictext* your-subject "CF7_get_post_var key='title'"]

error: Contenu Protégé !