Le secteur du retail est en pleine mutation alors que le commerce électronique bouleverse les modèles traditionnels des boutiques physiques et donne naissance à un nouveau type de « retail expérientiel ». La tendance des innovations dans le retail expérientiel est alimentée par un certain nombres de facteurs, notamment la popularité croissante du commerce électronique, le déclin du trafic traditionnel des grands magasins et la prolifération des smartphones.

Animations Innovantes

Comment les nouvelles innovations technologiques vont réinventer le Retail Expérientiel 3.0

Animations Innovantes vous présente les dernières tendances marketing du retail expérientiel

Tout comme les pionniers du commerce électronique comme Amazon.com ont fourni une expérience client en ligne exceptionnelle, les boutiques expérientielles réinventent l’expérience en magasin, créant des environnements qui attirent et enchantent les consommateurs grâce à des services personnalisés, des kiosques en magasin, des expériences 3-D, des boutiques pop-up, du commerce mobile, et plus encore.

Un élément clé du retail expérientiel est l’utilisation innovante de la technologie pour fournir des expériences interactives et immersives. Les enseignes utilisent l’intelligence artificielle (IA), la réalité virtuelle (RV) et la réalité augmentée (RA) pour offrir aux consommateurs des expériences qui les engagent, les informent et les divertissent, ces expériences peuvent capter des insights importants grâce à des technologies comme le eye-tracking.

Au programme :

  1. Achats en Réalité Augmentée
  2. Les expériences virtuelles dans le retail
  3. Les défis des hologrammes 3D dans l’industrie du retail
  4. Le miroir intelligent pour un retail expérientiel augmentée & connectée
  5. Les robots dans le retail : Expérience client, logistique, collecte de données
  6. L’intelligence Artificielle au service du retail
  7. Eye-Tracking pour des insights pertinents
Realite-augmentee.co

1. Achats en Réalité Augmentée

La Réalité Augmentée s’avère être un moyen convaincant de permettre aux consommateurs de visualiser et d’essayer des produits dans différents styles, couleurs, tailles et paramètres. Sephora, par exemple, utilise la Réalité Augmentée pour permettre aux clients d’expérimenter et d’interagir avec ses lignes cosmétiques. L’application mobile de Sephora, Virtual Artist, tire parti de la Réalité Augmentée pour permettre aux utilisateurs d’essayer numériquement différentes nuances de rouge à lèvres, d’ombre à paupières et d’autres cosmétiques. Les utilisateurs trouvent les nuances qui correspondent à leur teinte de peau en scannant leur visage pour obtenir leur « Color IQ ».

Les applications de Réalité Augmentée permettent également aux acheteurs d’insérer des produits dans des scènes virtuelles. Ikea, par exemple, a lancé Ikea Place, une application iPhone qui permet aux acheteurs d’avoir un aperçu de l’apparence des meubles dans leur maison.

Sur la photo ci-dessus nous pouvons voir les nouvelles vitrines de Zara qui paraisse vide, le passant utilise l’application de Réalité Augmentée indiqué sur la vitrine afin de visualiser et acheter des looks complets. Zara peut ainsi renouveler toutes ses vitrines en un clic et continuer de vendre des produits durant les heures de fermeture du magasin (drive to store to web ?).

Mais le futur de la réalité augmentée dans le retail innovant 3.0 tend à faire profiter d’une expérience utilisateur complète depuis le drive-to-store jusqu’au services après-ventes, regardez la vidéo ci-dessous pour mieux comprendre à quoi va ressembler la nouvelle expérience d’achats augmentés.

2. Les expériences virtuelles dans le retail

Alors que la Réalité Augmentée fournit des éléments d’interactivités numériques dans le monde réel, la Réalité Virtuelle est une expérience immersive fermée que les marques peuvent utiliser pour emmener les consommateurs dans des endroits exotiques palpitants ou pour les plonger dans l’univers de la marque. La façon la plus naturelle pour les marques de promouvoir leurs produits et services est d’utiliser la RV en harmonie avec leur industrie et leurs offres. Marriott, par exemple, permet aux clients de faire des visites virtuelles de ses hôtels à Hawaï et à Londres. De même, Lexus et Volkswagen permettent aux clients de tester virtuellement leurs véhicules.

Alors que le débat se poursuit autour des attentes des entreprises quant au potentiel de la réalité virtuelle par rapport aux réalités de l’adoption par les consommateurs, la réalité virtuelle est allée de l’avant et a trouvé un nombre toujours plus important de possibilités pour rendre les entreprises et l’industrie plus efficaces, plus efficientes et mieux connectées à ses clients. Et pas toujours de la manière la plus évidente.

Prenons l’exemple de la vente en Réalité Virtuelle. Les magasins sont en quête d’expériences captivantes pour attirer les acheteurs en magasin, et cesser de cliquer sur le bouton d’achat  d’un mastodonte en ligne. La Réalité Virtuelle dans le retail expérientiel a un rôle à jouer dans l’approfondissement de l’engagement des consommateurs, qu’ils possèdent ou non un dispositif de visualisation ou qu’ils envisagent d’en utiliser un.

La vidéo ci-dessous est un parfait exemple d’utilisation de la réalité virtuelle dans le réel : tests, conseils, apprentissages avant ou après l’achat.

 

La réalité est que la plupart d’entre nous n’utiliseront probablement pas la Réalité Virtuelle pour acheter des chaussures ou des vêtements – il n’y aurait pas beaucoup d’intérêt. La Réalité Virtuelle ne résoudrait pas un problème que les images fixes et les vidéos ne peuvent pas résoudre en termes de mise en valeur du produit. En effet, certains fabricants ne veulent probablement pas utiliser la Réalité Virtuelle, étant donné qu’elle n’est que trop réelle.

Cependant, ce n’est pas parce que vous n’avez pas porté un casque d’immersion pour acheter votre garde-robe d’automne avec la Réalité Virtuelle  que cela ne signifie pas que cette technologie ne transforme pas le retail expérentiel.

3. Les défis des hologrammes 3D dans l’industrie du retail

Avec l’essor des achats en ligne, les magasins traditionnels sont de plus en plus mis au défi de repenser leurs activités. Alors que les consommateurs s’attendent à une expérience d’achat passionnante, la technologie holographique aide à introduire des hologrammes dans le commerce de détails. C’est une réponse à la question posée à juste titre à laquelle nous sommes confrontés lors de chaque décision d’achat : « Pourquoi devrais-je aller dans un magasin physique si je peux avoir le même produit en ligne ? » De plus en plus immergés dans le monde numérique aux possibilités infinies, les consommateurs recherchent des expériences comparables en dehors de la réalité virtuelle. Et s’il n’y avait pas de limites à ce que vous pouvez montrer dans votre magasin ? Et si vous aviez un outil pour faire ressortir votre produit d’une manière que vous pouvez imaginer ?

Les méthodes de marketing traditionnelles ont tendances à se concentrer principalement sur la stimulation visuelle et auditive, cependant, l’affichage holographique place les visuels de marketing traditionnels dans la troisième dimension et les intègre avec un objet réel.

Un individu a ainsi la possibilité d’expérimenter le produit d’une manière complètement nouvelle, avec un meilleur rendu. Le discernement de ce qui est  » réel  » et de ce qui ne l’est pas attire l’attention de tous les passants. De nombreuses grandes marques telles que Dior et Coca-Cola ont constaté une augmentation significative des ventes après avoir mis en place le concept d’hologramme dans leurs stratégies de marketing.

En plus de générer une toute nouvelle image du produit promu, le contenu de l’hologramme est quelque chose qui attire les regards. En raison de la nature enchanteresse de cette forme de communication, les consommateurs interagissent avec le contenu eux-mêmes, souvent en regardant la même animation et ce plus d’une fois. Plus les gens s’arrêteront pour regarder ce que c’est, plus les autres personnes interrogeront, naturellement, sur ce qu’ils regardent.

Beaucoup de marques qui ont employé la technologie d’hologramme 3D ont remarqué que les clients potentiels qui ont expérimenté la promotion holographique tendent à être plus impulsifs en prenant une décision d’achat. La raison est une expérience positiviste. Physiologiquement, une expérience positive, libère un grand nombre d’endorphines, ce qui augmente l’attention et rend généralement la personne « plus heureuse », même à un niveau micro.

De cette façon, un individu accepte beaucoup plus facilement les idées et les suggestions, et quand il s’en va, il emporte cette expérience avec lui et la transmet. Comme lorsque vous allez à un musée ou à un autre événement et achetez une chemise que vous ne porterez probablement jamais, et que vous l’avez acheté parce que l’expérience de la soirée était fantastique. Ainsi, comme l’affichage d’hologramme encourage une expérience positive, il induit aussi le désir d’acheter un produit qui devient un sujet de désir.

 

Comme on peut le voir sur l’image ci-dessus, il existe désormais des écrans tactiles sur les vitres des magasins, pourquoi ne pas le coupler à un hologramme et voir en direct la projection de la tenue dans le coloris choisit !

Quand nous parlons de publicité, il est impératif d’étonner et d’attirer l’attention des clients potentiels et des téléspectateurs, et les écrans holographiques garantissent l’attention tout en ouvrant simultanément de nouvelles opportunités de marketing et de promotion.  Comme la technologie devient de plus en plus réaliste et abordable, de plus en plus de marques et d’entreprises décident de déployer de nouvelles technologies comme les hologrammes dans leurs activités promotionnelles.

4. Le miroir intelligent pour un retail expérientiel augmentée & connectée

Le  miroir intelligent peut ressembler à un élément sortit de l’histoire de Blanche-Neige, mais il s’agit en fait d’une innovation conçue avec l’intelligence artificielle et l’apprentissage machine (Machine Learning). En fait, ce n’est pas du tout un miroir. Au lieu de cela, le mirroir intelligent est un grand écran avec une caméra intégrée qui imite la fonctionnalité d’un miroir en montrant au client son reflet. Mais il a aussi un cerveau virtuel connecté pour augmenter les ventes.

« L’IA est, en fait, un ensemble d’instructions de programmation complexes qui fournissent une intelligence humaine. »

Le mirroir intelligent peut augmenter la réalité du spectateur en ajoutant à son reflet des informations et des éléments qui dépassent le cadre de la vie réelle, y compris le rajeunissement d’un client, l’élimination des rides ou l’amélioration du teint de la peau. Le résultat est un tout nouveau niveau d’expérience client qui stimule les ventes en aidant les clients à créer virtuellement le look qu’ils veulent.

Il a des applications pour les vêtements et les chaussures, la couleur et le style des cheveux, le maquillage, les soins de la peau et les produits dentaires, pour n’en nommer que quelques-unes. Le Miroir intelligent agit comme une  » cabine d’essayage virtuelle avec une opinion « , fournissant des recommandations intelligentes et personnalisées aux clients sur la base de données d’achat globales et ded comparaisons avec des clients ayant des goûts similaires.

Le magasin phare de Ralph Lauren, à New York, scanne les articles que le client veut essayer, qui sont ensuite affichés sur le miroir interactif dans sa cabine d’essayage. L’éclairage de la pièce peut également être réglé par l’intermédiaire du miroir pour permettre aux clients de voir comment les tenues se présentent à différents moments de la journée. Après avoir essayé une tenue, le miroir peut être utilisé pour choisir une couleur ou une taille différente pour un vêtement, ce qui alerte un vendeur. D’autres articles qui vont avec les vêtements que vous avez choisis sont affichés sur le miroir pour aider les utilisateurs à créer une tenue complète et les encourager à faire plus d’achats. Les articles qu’un acheteur aime mais n’est pas encore prêt à acheter peuvent être sauvegardés et envoyés sur son téléphone pour un achat ultérieur.

 

 

5. Les robots dans le retail : Expérience client, logistique, collecte de données

Beaucoup d’encre a coulé émettant des hypothèses sur l’avenir du magasin physique. Un rêve des auteurs de science-fiction qui est maintenant une réalité est l’introduction des robots dans notre vie quotidienne, et cela inclut sans aucun doute le shopping.

 

De nombreuses conversations à cet effet ont lieu dans les salles de conseils d’administrations et les services informatiques du monde entier. On discute encore de la façon exacte de les utiliser pleinement, mais la valeur que les robots peuvent apporter au magasin physique est maintenant fermement ancrée dans l’esprit des retailler, surtout lorsque 85 % des consommateurs disent préférer faire leurs achats dans des magasins physiques.

Que peut réellement faire la robotique dans le retail ?

Pour ceux qui sont responsables de l’innovation technologique dans l’industrie du retail, il y aura de nombreuses fonctions qu’ils espèrent que les robots assumeront. Cependant, ce seront très probablement des contrôleurs de stocks robotisés qui est la première utilisation réelles que nous verrons. Les robots fonctionnent extrêmement bien dans des environnements répétitifs et axés sur les données, comme la vérification des stocks. Les robots peuvent revoir les étagères encore et encore sans perdre l’intérêt, ralentir ou faire des erreurs – ce que les humains ne peuvent pas garantir. Les robots peuvent ensuite faire correspondre les étagères aux facing choisit par l’enseigne et donner des instructions aux employés humains pour qu’ils apportent des changements en temps réel en cas de non-conformité.

Cependant, les robots qui parcourront bientôt les allées des magasins ne sont que le nouveau visage brillant de la révolution de la robotique et des données. La vraie valeur vient de ce qui se passe sous le capot. Les millions de données que les robots collecterons sur la façon dont les produits se déplacent ou restent sur les linéaires, qui sont liées au positionnement, aux promotions, à l’établissement des prix ou à l’image de marque, est incroyablement bénéfique pour les revendeurs et pour les marques. C’est ce type de données qui les aidera à comprendre comment présenter les produits pour maximiser les ventes.

Un consultant innovation senior chez l’un des plus grands retaillers du monde nous a récemment dit qu’il croit qu’il y a des milliards de dollars de valeurs sur les étagères de ses magasins sous forme de données. L’utilisation de la robotique est une façon d’extraire ces données. L’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) pour transformer les données en informations exploitables est ce qui donnera aux détaillants physiques et aux marques les munitions pour augmenter leurs revenus.

L’analyse des données et l’Intelligence Artificielle dans le retail progresse rapidement et est déjà utilisée pour trouver des informations dans les données de contrôles des stocks existants et les images d’étagères. La robotique permettra à la collecte de données de devenir beaucoup plus efficace, plus facile à déployer dans les magasins.

Malgré la technologie existante et dont l’efficacité a été démontrée, les retaillers doivent encore identifier les meilleures stratégies de déploiement et examiner comment s’intégrer avec d’autres technologies de capture de données.

6. L’Intelligence Artificielle au service du retail

Dans plusieurs de nos entrevues avec des fournisseurs de services d’Intelligence Artificielle axés sur la vente au détail, on nous a dit que les détaillants à grande surface sont extrêmement lents à adopter les technologies de pointes. Parce que ce sont surtout les grandes entreprises qui ont les budgets et le volume de données nécessaires pour tirer le meilleur parti des technologies d’Intelligence Artificielle d’aujourd’hui, nous partons du principe qu’une « révolution de l’IA » dans le secteur de la vente au détail est peu probable. Il faudra peut-être attendre encore trois à cinq ans avant que la plupart des grands distributeurs n’aient d’importantes applications d’Intelligence Artificielle essentielles dans les secteurs de la fabrication, de la logistique ou du service à la clientèle.

Les applications qui ont la plus forte probabilité d’une adoption plus large au détail sont celles qui ont un retour sur investissement immédiat. L’amélioration de l’engagement des clients – même avec des études de cas et des exemples – est un avantage moins important que la réduction de 6 à 10 % du nombre de colis perdus. Nos clients du secteur de la grande distribution qui utilisent l’intelligence artificielle s’attendent à ce que les comités de ces grandes entreprises soient extrêmement critiques, sûrs et axés sur les résultats.

Comme dans de nombreux domaines de l’innovation en Intelligence Artificielle qui sont dirigés par des acteurs plus importants de l’industrie, l’avenir sera probablement dicté par les cas d’utilisation de l’IA dans le secteur du retail, dont lefficacité a été prouvée par les principaux acteurs de l’industrie. On peut dire sans risque de se tromper que tous les magasins de vente au détail à l’échelle mondiale se tournent vers Amazon pour obtenir des conseils sur les « prochaines étapes », et nous pouvons nous attendre à ce que la grande majorité des revendeurs relativement petits se tournent vers Amazon et d’autres pour leurs propres idées sur la stratégie comme lors du lancement de leur magasin autonome Amazon GO.

Mais saviez vous qu’Amazon n’est pas la seul marque à disposer de cette technologie, en effet il est assez simple de reproduire ce type de magasin test avec les nombreuses startups travaillant sur des IA dans le retail.

Nous conseillons aux professionnels intéressés par les applications d’IA dans le commerce de détail d’examiner de près les cas d’utilisation de l’IA (c’est-à-dire les applications qui améliorent la rentabilité de l’entreprise et non les projets de R&D tape-à-l’œil), pour cela vous pouvez organisez en interne des ateliers autours de l’Intelligence-Artificielle dans le secteur du Retail.

Dossier à voir également sur un exemple d’utilisation d’IA  : La Reconnaissance Faciale le guide 2018

7. Eye-Tracking pour des insights pertinents

Le suivi oculaire (eye-tracking) est une méthode unique pour mesurer objectivement l’attention des consommateurs et les réponses spontanées aux messages marketing. Ces connaissances aident les spécialistes du marketing à concevoir efficacement la communication afin d’attirer l’attention du consommateur.

Dans le retail, la tendance à capturer des données inconscientes et non biaisées par des méthodes implicites est de plus en plus fréquente. Le suivi oculaire (eye-tracking) est l’une des techniques les plus efficaces.

Le suivi oculaire (eye-tracking) vous permet de voir comment les consommateurs réagissent aux différents messages marketing et de comprendre leur engagement cognitif, en temps réel. Il minimise les erreurs de mémoire et l’effet de désirabilité sociale tout en révélant l’information que les méthodes de recherche conventionnelles omettent normalement.

Le suivi oculaire peut aider les responsable innovation et marketing à découvrir :

  • Quels sont les éléments de marketing qui attirent l’attention du consommateur ?
  • Sur quelles parties de la communication les consommateurs se concentrent-ils et quelles parties sont ignorées ?
  • Qu’est-ce qui motive le processus de prise de décision ?

 

Les méthodes traditionnelles et explicites sont limitées parce qu’il n’y a aucune garantie que les réponses d’un sujet seront honnêtes ou exactes. La recherche implicite offre cependant l’avantage d’une mesure objective. Les comportements réels (tels que les achats réels ou les déplacements dans un magasin physique ou en ligne) sont enregistrés, ce qui fournit aux spécialistes du marketing les données qui leur permettent de mieux comprendre le comportement des consommateurs. Ces méthodes sont en train de devenir la norme pour la mesure des publicités et la conception des emballages. Le eye-tracking s’inscrit dans cette tendance générale en tant que méthode implicite puissante et efficace.

Les dispositifs de réalité virtuelle donne un second souffle à cette technologie, la possibilité de faire de l’A/B testing, de visualiser et d’interagir avec un environnement facilement modifiable offre d’infinis possibilités pour les distributeurs et les marques.

Les progrès dans le suivi de l’œil avec des portable (wearables) permettent de nouveaux types d’études qui n’étaient pas possibles auparavant en raison de la lourdeur de la technologie. Désormais, les spécialistes du marketing peuvent équiper les sujets de lunettes de suivi oculaire et mieux comprendre comment une personne interagit avec différents messages et canaux dans n’importe quel environnement.

L’utilisation de l’eye tracking ouvre désormais la possibilité de mesurer le comportement authentique du point de vue du sujet. Cela ajoute une nouvelle perspective et des informations uniques sur la façon dont les individus perçoivent leur monde et se comportent en son sein.

 

Conclusion : Il est question de savoir si vous vous adaptez bien.

L’avenir est prometteur pour les retailers qui s’adaptent aux besoins de leurs clients. Les marques qui connaîtront le succès en 2018 et au-delà sont celles qui peuvent évoluer avec les consommateurs et proposer un retail innovant, technologique et surtout expérientiel 3.0.

Comment les enseignes peuvent-ils y arriver ? Cela dépend de leur marché et de leurs publics cibles. Les entreprises doivent examiner ce que les données leur disent et utiliser ces connaissances pour déterminer le meilleur plan d’action. Pour certains, l’évolution pourrait signifier l’exploration de nouveaux formats de magasins connectés voir autonomes ou la réorganisation de la logistique en passant par la robotique. Pour d’autres, cela pourrait signifier l’utilisation de nouvelles technologies pour réinventer l’expérience client ou pour susciter l’acte d’achat plus rapidement. Dans tous les cas, il s’agira de mettre le client au premier plan et de créer une expérience plus personnelle en magasin.

Mais une chose est claire : si les marques veulent prospérer dans les années à venir, rester inactif n’est pas une option.

Vous souhaitez en savoir plus sur les innovations retail ?

Animations Innovantes

 

Comment les innovations technologiques vont réinventer le Retail Expérientiel 3.0
5 (100%) 5 votes

CONTACTEZ-NOUS
Merci. Nous vous contacterons dès que possible.
Informations
Comment les innovations technologiques vont réinventer le Retail Expérientiel 3.0
Titre de l'article
Comment les innovations technologiques vont réinventer le Retail Expérientiel 3.0
Description
Le secteur du retail est en pleine mutation alors que le commerce électronique bouleverse les modèles traditionnels des boutiques physiques et donne naissance à un nouveau type de "retail expérientiel".
Auteur
Société
Animations Innovantes
Logo
Partagez ces innovations :

Image Gallery (17)