La reconnaissance faciale est une technologie puissante et peut être utilisée pour améliorer les événements de plusieurs façons, depuis l’accélération de l’enregistrement jusqu’à l’amélioration de la sécurité et la personnalisation de l’expérience. Ce guide complet explique tout ce que les professionnels de l’événementiel doivent savoir sur la technologie de reconnaissance faciale lors d’événements.

La reconnaissance faciale dans l’événementiel : Le Guide 2018 pour l’intégrer à vos événements

La reconnaissance faciale s’attaque au problème central de l’identification personnelle qui a de vastes applications au sein (et au-delà) de l’industrie de l’événementiel. Couplez-le avec des technologies adjacentes telles que la reconnaissance des émotions ou la reconnaissance de la position humaine et les possibilités sont illimitées. Vous obtenez un contrôle total.

C’est plus qu’une technologie de pointe que les utilisateurs commenceront à exploiter dans le futur. La reconnaissance faciale ajoute une valeur ajoutée évidente, comme l’amélioration de la sécurité et de l’expérience de l’utilisateur, ainsi que des analyses et des connaissances inégalées. Elle est déjà utilisée pour tagger des photos sur les réseaux sociaux, déverrouiller et payer avec des téléphones cellulaires et pour passer la frontière. Puisque les personnes s’habituent à la technologie, la reconnaissance faciale devient un service attendu plutôt qu’une caractéristique agréable à avoir. 2018 est l’année où les événements innovateurs adoptent la reconnaissance faciale.

Qu’est-ce que la reconnaissance faciale ?

La reconnaissance faciale peut identifier une personne depuis une base de données sans demander des informations personnelles sensibles aux participants.

Les humains sont très doués pour identifier les personnes qu’ils connaissent bien. Cependant, notre capacité à nous souvenir et à distinguer les individus diminue lorsque le nombre de personnes passe à plus de quelques dizaines.

Comme il n’est pas toujours efficace de s’appuyer sur des humains pour cette tâche, il existe d’autres formes alternatives d’authentification. En effet, il existe trois formes d’authentification qui reposent sur : (i) quelque chose que l’utilisateur possède, (ii) quelque chose que l’utilisateur connaît et (iii) qui est l’utilisateur.

Des exemples de preuves physiques dans la vie de tous les jours incluent les clés de la maison et de la voiture, les cartes de crédit, les passeports et les permis de conduire. Des exemples équivalents dans le cadre d’un événement comprendraient des billets imprimés, des badges, des bracelets et des téléphones portables.

Lorsqu’il s’agit d’exemples d’informations privées, tout le monde connaît les noms d’utilisateur, les mots de passe et les questions de sécurité. Dans le contexte d’un événement, il y a beaucoup d’applications d’enregistrement qui s’appuient sur la recherche par nom/courriel et le scan des codes QR.

L’utilisation de jetons physiques et d’informations privées est devenue partie intégrante de la vie d’un événement. Ils sont utilisés pour enregistrer les personnes, restreindre l’accès, personnaliser l’expérience, mesurer la fréquentation, extraire les analyses et effectuer la récupération des prospects.

La reconnaissance faciale appartient à la troisième forme d’authentification avec d’autres approches biomét

 

riques. Il s’agit d’un logiciel qui permet d’identifier une personne à partir d’une base de données de visages sans avoir besoin d’un jeton physique ni de fournir des informations privées. Les progrès technologiques ont permis d’accroître la précision et de réduire considérablement les coûts. Par conséquent, nous constatons une adoption accrue dans d’autres industries (p. ex. aéroports, réseaux sociaux et téléphones portables).

7 façons dont la reconnaissance faciale peut améliorer votre événement

La capacité d’identifier les personnes de manière évolutive et non intrusive présente des avantages substantiels et de nombreux cas d’utilisation. Dans d’autres industries, la reconnaissance faciale a été utilisée pour le contrôle d’accès, la surveillance, la gestion du temps de présence, le marketing personnalisé, l’amélioration de l’expérience utilisateur et l’extraction d’analyses. Les possibilités de l’industrie de l’événementiel sont tout aussi passionnantes.

 

1.Enregistrement

Quel que soit le type d’événement, on ne saurait trop insister sur l’importance d’un processus d’enregistrement fluide et efficace. Les participants qui font la queue donnent une mauvaise impression et nuisent à la bonne humeur. Pourquoi y a-t-il de longues files d’attente lors d’événements ? Plusieurs facteurs rendent le processus inefficace. Les participants ne sont pas toujours capables de suivre les instructions affichées sur le terminal, ils ne peuvent pas trouver leur billet, il leur faut du temps pour récupérer le code QR sur leur téléphone, ou ils ont simplement besoin de temps pour taper leur adresse e-mail. Dans de nombreux cas, nous voyons des participants venir à un événement les mains pleines, ce qui signifie qu’ils doivent déposer leurs effets personnels avant d’entamer le processus d’enregistrement.

Le planificateur d’événements dispose donc de deux options : (i) essayer de contourner le problème ou (ii) s’attaquer au goulot d’étranglement qui cause le problème en question.

Certaines options de la première catégorie incluent l’augmentation drastique du nombre de stations d’enregistrement (ce qui à son tour augmente les coûts et les frais généraux) ou l’ajout de stations d’enregistrement dans les aéroports et les hôtels, ce qui peut être un cauchemar logistique.

La reconnaissance faciale fait partie de la deuxième catégorie qui consiste à s’attaquer à la cause profonde du problème en éliminant le besoin d’actions de la part des utilisateurs. Selon vos préférences, vous souhaiterez peut-être mettre en place un mode libre-service ou un mode d’enregistrement hébergé. Dans les deux cas, la prémisse est la même. Lorsqu’un participant s’approche du poste d’enregistrement, il sera instantanément identifié sans qu’il n’ait à faire quoi que ce soit. C’est tout.

La meilleure chose est que vous n’avez pas besoin d’acheter du matériel onéreux parce que cela fonctionne avec n’importe qu’elle types d’appareils photos. Cela inclut pratiquement tous les ordinateurs portables, les tablettes et les smartphones. En plus de rendre le processus d’enregistrement plus efficace et donc de réduire les coûts, il a été prouvé que la reconnaissance faciale augmente l’engagement des utilisateurs et la satisfaction des participants. C’est un excellent moyen de promouvoir la nature innovante de votre marque et d’impressionner les participants.

2. Vérification de l’identité

Il est plus important que jamais d’accroître la sécurité lors d’événements. À cette fin, nous voyons de plus en plus de contrôles qui reposent sur différentes formes de documents d’identification (pièces d’identité) tels que les permis de conduire et les passeports. Dans certaines régions du monde, la vérification de l’identité des personnes qui entrent sur les lieux est exigée par les forces de l’ordre. Dans d’autres cas, le contrôle d’identité est imposé par des règlements tels que les restrictions sur les ventes d’alcool.

Même si la vérification de l’identité des participants entrant sur le site est un pas dans la bonne direction, la plupart des implémentations existantes ont des limites. Les participants sont priés de présenter leur carte d’identité et un hôte non formé jette un coup d’œil avant de la rendre. Ce n’est pas suffisant. Par contre, la vérification des pièces d’identité prend beaucoup de temps. Il faudrait vérifier les dates d’émission et d’expiration, scanner le code et s’assurer qu’il correspond au numéro unique d’identification, vérifier si la photo correspond à la personne qui présente le document, etc.

Il existe un moyen plus rapide et plus sûr d’effectuer cette tâche. En particulier, les participants peuvent être invités à prendre une photo de leur pièce d’identité avec un selfie lorsqu’ils s’inscrivent en ligne. Un algorithme de reconnaissance faciale assurera qu’il s’agit d’une image réelle (détection de vie) et que les deux visages correspondent ; d’autres algorithmes de vision par ordinateur effectueront le reste des vérifications en temps réel. Nous constatons que cette approche est largement utilisée dans d’autres applications telles que les secteurs bancaire et hôtelier (p. ex. Airbnb).

Si l’on souhaite avoir plus de contrôle sur le processus de vérification d’identité, on peut opter pour une implémentation sur site. Plus précisément, l’utilisation de matériel spécialisé (c.-à-d. des scanners) peut faciliter une analyse plus approfondie des pièces d’identité, mais elle accroît généralement le coût de l’investissement requis.

Dans un cas comme dans l’autre, l’utilisation de la vision par ordinateur et de la reconnaissance faciale peut accroître considérablement la sécurité et l’efficacité du processus de vérification d’identité. Les personnes se familiarisent de plus en plus avec les contrôles d’identité en temps réel parce qu’on leur demande de suivre les mêmes étapes lorsqu’elles utilisent d’autres services.

3. Listes de surveillance

L’un des moyens les plus efficaces d’accroître la sécurité est de scanner activement les personnes qui tentent d’entrer dans la salle et de s’assurer qu’elles ont un casier judiciaire vierge. Comme nous l’avons mentionné, les humains se souviennent très bien des gens qu’ils connaissent bien. Cependant, notre mémoire nous fait défaut lorsqu’on nous demande d’identifier une personne à partir d’une grande base de données de visages. La reconnaissance faciale rend cela plus facile et plus efficace que jamais.

De nos jours, il est facile de compiler des listes de surveillance en utilisant des documents accessibles au public. De tels exemples incluent les criminels les plus recherchés répertoriés en ligne. Si l’hôte de l’événement est au courant des fauteurs de troubles connus, il est possible de les ajouter à la liste de surveillance. L’utilisation de caméras ordinaires aux points névralgiques suffit. Le système analysera continuellement la base de données et vous avertira s’il y a une personne qui doit être vérifiée. On peut combiner cela avec le processus d’enregistrement pour maximiser l’efficacité. Lorsqu’un participant s’approche de la station d’enregistrement, le système peut rechercher la liste des participants inscrits et les listes de surveillance. C’est faire d’une pierre deux coups.

Les listes de surveillance sont le plus souvent associées à des personnes qui doivent être tenues à l’écart du lieu de l’événement. Nous avons tendance à les appeler des listes noires. Cependant, dans de nombreux cas, il est logique de compiler également des listes blanches. Par exemple, en tant qu’hôte de l’événement, vous voudrez peut-être traiter les personnes très importantes (VIP) avec une attention particulière. Si vous utilisez des listes blanches, chaque fois qu’un VIP arrive dans la zone d’enregistrement, vous serez averti instantanément et rapidement en mesure de répondre à ses besoins.

4. Suivi des sessions

La formation et le réseautage sont les deux principales priorités des participants aux événements d’entreprise. Par conséquent, les organisateurs d’événements consacrent beaucoup de temps au recrutement de conférenciers, à la préparation du contenu de leurs présentations et à l’organisation de séances qui couvrent différents aspects du thème de l’événement.
De plus, les conférences axées sur la formation en profondeur attribuent souvent des crédits et des accréditations aux participants qui assistent à des sessions spécifiques.

Les organisateurs d’événements ont des ressources limitées et ils doivent les allouer en conséquence. Par conséquent, il est important de suivre de façon efficace et efficiente la participation aux différentes séances. Savoir quelles sessions sont les plus réussies peut être utilisé pour promouvoir l’événement de l’année prochaine en doublant leurs nombres tout en supprimant les sessions qui n’ont pas attiré une foule.

De plus, une bonne compréhension du taux de participation moyen peut aider à réserver une salle à la taille appropriée pour éviter les lieux à moitié vides et augmenter l’optimisation du budget. Plus important encore, on peut découvrir des modèles concernant la combinaison de sessions qui sont les plus attrayantes pour des types spécifiques de participants en utilisant les données de fréquentation, à la place des données d’inscription. Le regroupement de ces séances peut aider à organiser les séances de l’année prochaine en fonction des données, ce qui peut entraîner une augmentation des ventes de billets, des ajustements de prix des billets et, par conséquent, une augmentation des recettes globales.

La reconnaissance faciale est un bon choix pour ce cas d’utilisation car elle nécessite une configuration minimale et extrait les analyses de manière non intrusive. En fonction de différents facteurs techniques, le suivi de session avec reconnaissance faciale peut être aussi simple que de placer une tablette ou un téléphone cellulaire sur un support près de l’entrée de chaque pièce. L’appareil photo capture automatiquement le flux vidéo et l’envoie au cloud pour traitement. Il n’y a pas besoin de matériel spécial et les coûts d’installation sont peu coûteux.

Contrairement aux badges, qui peuvent être transmis entre les personnes, les visages sont connus pour être non transférables. Ceci est particulièrement important pour les événements qui ont un système strict de crédits d’apprentissage ou pour les organisateurs d’événements qui gèrent des sessions avec un contenu sensible ou d’autres informations de valeur.

5. Cartographie thermique

Organiser un événement avec de multiples points d’intérêt présente des défis et des opportunités uniques. Pour les événements qui correspondent à ce type de profil, il est important d’identifier et de traiter les goulets d’étranglement potentiels en allouant les ressources en conséquence en temps réel.

Un exemple courant est celui des stades et des festivals avec de longues files d’attente à différentes portes autour du site. Les expositions et les conférences avec un salon professionnel sont également de bons exemples. Il est essentiel d’avoir une vue d’ensemble pour coordonner efficacement le staff de support sur site. En plus d’évaluer et de relever les défis, on peut extraire des statistiques significatives qui peuvent directement améliorer les résultats financiers. Un organisateur de salon professionnel peut comprendre le flux de circulation de la foule d’une manière plus efficace. Ces connaissances peuvent être utilisées pour assurer le suivi avec les exposants et leurs offrir des informations qui peuvent les aider à calculer leurs taux de conversion. L’organisateur peut mettre l’accent sur la valeur qu’il a reçue en participant au salon professionnel afin d’augmenter le nombre de reconductions.

De plus, la même information peut être utilisée pour ajuster les prix des différents stands à l’exposition de l’année prochaine, augmentant ainsi les revenus. En plus de conclure de meilleures ventes, les cartographies peuvent être utilisées pour raccourcir le cycle de décision. Il n’y a rien de plus convaincant que de partager avec les exposants potentiels des données précises sur le nombre de personnes qui devraient passer et visiter leur stand. Citez la performance de leur concurrent lors d’un événement passé et vous avez une présentation parfaite pour vendre rapidement.

La reconnaissance faciale peut être un excellent moyen de calculer et de dessiner des cartes thermiques. Il est très simple de suivre le nombre de visages visibles par la caméra sur les différents lieux de l’événement. Cela ne nécessite pas de matériel spécifique et ceci est facile à installer et à configurer. Selon le niveau de l’investissement, l’information peut être aussi détaillée que le nombre moyen de personnes qui se tenaient et passaient devant un certain point d’intérêt ou aussi fine que l’extraction d’informations par type de groupe et la connaissance du parcours de chaque participant.

6. Commodité et personnalisation

La grande majorité des professionnels de l’événementiel utilisent la satisfaction des participants et l’expérience utilisateur comme paramètres de base pour mesurer le retour sur investissement (ROI). Offrir aux participants un accès facile à l’information et leur donner le sentiment d’être importants sont de bons moyens d’améliorer leurs expériences. Et il y a de nombreuses possibilités d’accomplir cela tout au long d’un événement, en plus de tous les autres cas d’utilisation mentionnés ci-dessus.

On peut utiliser des écrans (équipés d’une caméra) autour de la salle qui identifient les participants et affichent des informations personnalisées allant de l’endroit où les repas sont servis à la session suivante à laquelle ils doivent assister. De même, le personnel du guichet d’information pourrait être doté de fonctionnalités similaires. Le fait de pouvoir identifier une personne alors qu’elle se dirige vers le bureau lui permet de l’accueillir personnellement et d’anticiper ses besoins. Dans le même ordre d’idées, on pourrait combiner la reconnaissance faciale avec les chatbots pour offrir le service à la clientèle le plus efficace et personnalisé. Il existe une myriade d’applications interactives qui pourraient être développées. Cela dépend de votre imagination.

Enfin, l’utilisation de la reconnaissance faciale pour permettre les paiements sans espèces améliore l’expérience de l’utilisateur et augmente les revenus. Cela peut s’appliquer à un certain nombre d’occasions différentes, comme le règlement du solde restant dû lors de l’inscription sur place et l’achat de nourriture et de boissons au bar.

7. Prospection commerciale

La fonction principale des expositions et des salons professionnels est de faciliter le réseautage et de stimuler de nouvelles opportunités commerciales pour les participants qui se joignent à l’événement. En tant que participant, vous souhaitez recevoir des communications écrites uniquement de la part des fournisseurs de services qui vous intéressent réellement. En tant qu’exposant, vous voulez établir des priorités et vous concentrer sur les prospects qui sont bien adaptés. De plus, vous voulez avoir accès à des statistiques qui vous aident à maximiser le retour sur investissement de votre participation au salon. C’est l’un des cas d’utilisation où la reconnaissance faciale peut faire une grande différence.

Il est courant de permettre aux participants de prendre rendez-vous à l’avance avec les exposants qu’ils aimeraient visiter. Pendant le processus de réservation en ligne, les exposants peuvent poser des questions pour identifier les besoins et les goûts de la personne qui prend rendez-vous. Il s’agit d’une occasion unique d’en apprendre davantage sur les participants et, à l’aide de la reconnaissance faciale, de les accueillir par leur nom lorsqu’ils visitent votre stand.

Anticiper les besoins des individus signifie qu’il n’est pas nécessaire que les participants réitèrent leurs points faibles à chaque fois. Chacun peut se concentrer sur des sujets d’intérêts communs. L’exposant pourrait aller plus loin et offrir une expérience VIP en préparant sa boisson préférée. Un processus plus efficace et plus agréable profite à tout le monde : le planificateur de l’événement, les participants et les exposants.

L’amélioration de l’expérience des participants les place dans la bonne mentalité pour prendre une décision d’achat. Cependant, la reconnaissance faciale peut donner plus de pouvoir aux exposants. Actuellement, les exposants doivent scanner manuellement le badge de chaque personne et entrer toutes les informations pertinentes dans une application de récupération de prospects pour résumer la discussion. Grâce à la reconnaissance faciale, il est possible de suivre automatiquement le nombre et les personnes qui ont visité le stand. Les statistiques de génération de leads et de conversion sont vitales dans le processus de vente.

De plus, cette technologie vous permet de savoir combien de temps les participants sont restés sur le stand et comment ils se sentaient. Analyser leurs sentiments combinés avec l’information recueillie avant et pendant l’exposition permet une gestion de prospects comme jamais auparavant.

A la fin de chaque journée, les exposants recevront un rapport complet. Les leads seront automatiquement notés en fonction de leur probabilité de prendre une décision d’achat afin que l’équipe puisse se concentrer sur les meilleures cibles et assurer un suivi rapide. La reconnaissance des visages combinée à l’analyse des sentiments audiovisuels aura un impact considérable sur la prospection de leads.

5 Préjugés et fausses idées sur la reconnaissance faciale

Les technologies disruptives sont généralement mal perçues dans un premier temps. Cependant, les gens sont progressivement convaincus des avantages et, lorsqu’ils se sentent en sécurité, ils deviennent de fervents promoteurs. Dans le processus d’accélération du taux d’adoption, il est important de souligner les avantages, mais aussi d’aborder toutes les préoccupations et les idées fausses que vos participants à l’événement peuvent avoir. Certains de ces préjugés sont plus fondés que d’autres. Nous développerons ici quelques préoccupations clés et la façon d’y répondre.

1. Les personnes pensent que la reconnaissance faciale est effrayante

La meilleure chose à dire, c’est que certaines personnes pensent que c’est inquiétant. Les déploiements réels d’Animations Innovantes et de ses partenaires d’enregistrement montrent que la majorité des participants sont prêts à utiliser la reconnaissance faciale. C’est-à-dire que la première fois qu’un organisateur d’événements présentera l’option, il peut s’attendre à ce que 50 à 60 % des gens téléchargent leur photo. Nous voyons les participants parler à leurs amis et collègues de la rapidité et de la facilité du processus d’enregistrement, de sorte que nous nous attendons à ce que le taux de participation augmente pour les événements récurrents.

Ce qu’il y a de bien avec la reconnaissance faciale, c’est que tout le monde n’est pas obligé de participer. Au lieu de cela, elle fonctionne en combinaison avec la recherche de nom et la lecture de codes à barres. Le même poste d’enregistrement peut permettre aux participants d’utiliser simultanément l’une de ces trois façons d’obtenir leur badge. Si vous vous êtes inscrit à la reconnaissance faciale, vous passerez tout simplement plus rapidement. Si ce n’est pas le cas, vous devrez utiliser les méthodes traditionnelles.

Il convient de noter qu’un taux de participation de 20 à 40 % est suffisant pour faire une différence dans le processus d’inscription sur place. En accélérant le processus pour cette partie des participants inscrits, on peut s’attaquer au goulot d’étranglement. Cela a été validé par des études sur les problèmes de circulation et nous l’avons vu de nos yeux lors d’événements que nous avons soutenus.

Enfin, une bonne communication peut rassurer les participants qui ne se sentent pas à l’aise. Nous n’avons jamais eu le sentiment que la vie privée d’un participant n’était pas respectée parce que les organisateurs d’événements travaillant avec nous étaient proactifs et non réactifs. Lorsque vous appelez les gens pour participer, le responsable de la planification de l’événement peut et doit expliquer qu’il s’agit d’un service facultatif. De plus, ils doivent recueillir le consentement explicite pendant le processus de collecte d’images à l’aide d’une case à cocher et expliquer ce qui se produit avec les données. Tant qu’il y a suffisamment de mesures de sécurité appliquées, il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

2. La collecte des images est difficile

Il y a beaucoup d’entreprises d’enregistrement en ligne qui permettent déjà aux participants de télécharger leur photo de tête ou de prendre un selfie. La plupart des appareils comme les ordinateurs portables, les tablettes et les téléphones cellulaires ont un appareil photo qui fait face à leur visage. Si nécessaire, on peut choisir d’utiliser l’image de leur profil sur les réseaux sociaux. Par conséquent, la collecte des images n’est pas aussi difficile qu’on pourrait le croire.

Le problème est que la plupart des sociétés d’enregistrement n’évaluent pas la qualité de l’image, ce qui entraîne une mauvaise collecte d’images. Néanmoins, c’est quelque chose qui peut être facilement atténué en travaillant avec le bon fournisseur. Les sociétés d’enregistrement travaillant avec Animations Innovantes ont déjà réussi à atténuer ce problème.

Exiger des vérifications d’identité est une bonne façon d’augmenter le taux d’adoption et de recueillir des images des participants au cours du processus d’inscription en ligne. Les gens comprennent la nécessité d’une sécurité accrue et qu’il est plus facile d’effectuer la vérification en ligne. On pourrait aussi permettre la collecte d’images sur place pour s’assurer que tous les badges portent le visage de la personne. Cela peut faire grimper le taux de reconnaissance faciale et faciliter d’autres cas d’utilisation. Dans l’ensemble, l’adoption généralisée d’appareils avec caméra facilite le processus de collecte d’images ; il s’agit d’un processus logistique simple qui peut être allégé avec peu d’efforts.

3. La technologie de reconnaissance faciale coûte cher

Certaines technologies sont coûteuses, surtout celles qui nécessitent du matériel spécialisé, des personnalisations et un soutien sur place. Cependant, les applications logicielles ont tendance à être plus abordables. Heureusement, la reconnaissance faciale fait partie de cette catégorie. À moins que le responsable de la planification de l’événement n’ait des exigences excessives, l’investissement associé n’est que de quelques centimes par participant qui doit s’inscrire.

La reconnaissance faciale est un excellent investissement. Dans la plupart des cas, les économies de coûts associées suffisent à elles seules à le rentabiliser. Par exemple, il peut augmenter la vitesse d’enregistrement d’un coefficient de 2- à 10 fois. Par conséquent, vous pouvez enregistrer le même nombre de participants en utilisant moins de postes d’enregistrement, moins de staff et une zone d’enregistrement plus petite, ce qui est une excellente façon d’améliorer le résultat final de votre événement.

4. Les exigences en matière de reconnaissance faciale sont élevées

Cela ne saurait être plus éloigné de la vérité. Le téléchargement d’une bonne photo lors de l’inscription en ligne suffira pour la plupart des demandes. L’utilisation d’un appareil photo avec un appareil photo décent comme un ordinateur portable, une tablette ou un téléphone cellulaire suffit pour reconnaître une personne lors de l’enregistrement. La vidéo est diffusée dans le cloud et y est traitée de sorte que les exigences de calcul de l’appareil sont minimes. Selon votre flexibilité et vos attentes, la bande passante Internet requise peut être inférieure à 0,5 Mbps (upload) pour chaque appareil alimenté par la reconnaissance faciale.

Pour des implémentations complètes et des exigences rigoureuses, un peu plus d’efforts peuvent être nécessaires. À ces occasions, le soutien sur place pourrait être une bonne idée. Cependant, pour la grande majorité des cas et en comparaison avec d’autres alternatives de hautes technologies, la reconnaissance faciale est probablement l’option la plus conviviale et la plus facile à utiliser. Il suffit de pointer et de reconnaître. Simple. Le support à distance est suffisant pour la plupart des événements et il sera rarement nécessaire.

5. La reconnaissance faciale ne fonctionne pas aussi bien que la publicité

Même si cela est lié au point précédent sur le choix du bon fournisseur et le compromis entre la qualité et le coût, il est suffisamment nuancé pour le traiter séparément. Certaines entreprises pourraient faire des promesses excessives sur ce qu’elles peuvent livrer. C’est particulièrement vrai si ces entreprises n’ont pas d’expertise dans le domaine et n’ont pas d’expérience dans le monde de la pratique. Les choses fonctionnent bien au bureau, dans les démonstrations et dans les applications à petite échelle. Cela peut induire en erreur à la fois le responsable de la planification de l’événement et le fournisseur de technologie lui-même.

Il est donc essentiel de travailler avec le bon fournisseur de biométrie afin d’avoir une idée claire de ce qui est faisable et de ce qui ne l’est pas compte tenu des exigences du client. Pour les projets de grande envergure, il est important de prendre le temps de programmer quelques appels qui impliquent toutes les parties prenantes. Les organisateurs de l’événement doivent s’efforcer de communiquer les objectifs et les conditions, et les fournisseurs doivent expliquer ce qui est faisable compte tenu des contraintes de temps et de budget. La gestion des exigences est cruciale pour tous les projets.

En résumé, la reconnaissance faciale a ses limites, mais elle peut fonctionner aussi bien que prévu, pourvu que vous choisissiez le bon fournisseur.

Un examen plus approfondi de la protection de la vie privée et de la précision des renseignements personnels

Même si la reconnaissance faciale est intuitive à la base, certains éléments qui entourent cette technologie sont nuancés. Ci-dessous nous résumons quelques aspects qui peuvent offrir une compréhension plus profonde du fonctionnement de la technologie. Après avoir acquis ces connaissances, nous discutons des préoccupations relatives à la protection de la vie privée et au transfert des données.

1. Reconnaissance faciale : Comment ça marche ?

Une image (ou une trame d’une séquence vidéo) est envoyée au logiciel de reconnaissance faciale pour traitement, qui réside généralement dans le cloud.
Le système recherche l’image à disposition en essayant de reconnaître tous les visages.
Une fois cette étape terminée, il renverra les cases de délimitation de tous les visages trouvés.
Selon les réglages, le système peut ensuite effectuer d’autres analyses pour les visages sélectionnés.
Cette analyse traite généralement la zone à l’intérieur de la boîte de délimitation correspondante et extrait différents types de mesures du visage. En fonction du contexte, les mesures correspondantes peuvent être utilisées pour prédire l’expression faciale, l’identité personnelle, etc. Chaque processus ne prend que quelques millisecondes et il est généralement plus rapide que le clignement de l’œil.

Dans le domaine des événements, la société d’enregistrement et l’organisateur d’événements sont généralement les responsables du traitement des données. Avant l’événement, ils envoient des images au fournisseur de services biométriques. Chaque fois qu’une image est envoyée au système biométrique, un contenu de réponse est renvoyé. Par exemple, si un participant télécharge une mauvaise image pendant le processus d’inscription en ligne, le système peut fournir une rétroaction en temps réel qu’une meilleure image doit être fournie.

Si le processus a été mis en œuvre correctement, les images sont anonymisées par la plate-forme d’enregistrement avant d’être envoyées au fournisseur de services biométriques. De plus, toute la transmission de données se fera par des canaux cryptés. Les images seront traitées par le fournisseur de services biométriques et instantanément détruites sans jamais être stockées sur le disque dur. Ce qui est stocké comprend généralement les mesures du visage. Si un participant souhaite se désinscrire à un moment donné, la demande peut être traitée par la société d’enregistrement et tous les enregistrements du serveur biométrique peuvent être supprimés.

Une question fréquente est de savoir s’il serait possible de reconstruire l’image originale en utilisant les mesures du visage. La réponse est oui et non, selon les garanties utilisées par le fournisseur de services biométriques.

2. Authentification vs identification

En supposant que la base de données contenant les mesures des visages a été alimentée, il existe deux types de tâches que la reconnaissance faciale peut traiter : l’authentification et l’identification.

Le premier est généralement utilisé dans les processus d’authentification à deux facteurs où la personne concernée fait une déclaration sur son identité et fournit ensuite ses mesures biométriques. Le système biométrique comparera ensuite les mesures qui viennent d’être obtenues au modèle stocké dans la base de données pour l’identité revendiquée et prendra une décision. C’est ce que nous appelons habituellement des comparaisons un à un (1:1).

Ce qui est bien avec les tâches d’authentification, c’est que la précision est relativement élevée et que la taille de la base de données n’a pas d’impact sur les performances. Par contre, une personne doit d’abord revendiquer son identité, ce qui va à l’encontre de l’objectif visé. De plus, la plupart des sociétés de biométrie rapportent la précision obtenue en comparant des  » jumelages faciles  » et non des cas difficiles où les individus peuvent se ressembler.

La tâche d’identification est plus utile pour les applications du quotidien. Chaque fois qu’une image ou une image d’une vidéo est envoyée au serveur biométrique, le détecteur de visages trouve tous les visages. Généralement, le visage le plus grand (c.-à-d. la personne se tenant près de l’appareil photo) est traité pour extraire les mesures du visage. Le système biométrique effectuera ensuite une recherche dans la base de données et trouvera la correspondance la plus probable d’après les mesures à disposition. Selon les paramètres, le système peut soit renvoyer un message de réponse indiquant qu’il s’agit de la correspondance la plus probable, soit essayer de prendre une décision.

Dire simplement qu’il s’agit du visage le plus semblable est un plus facile à résoudre. En supposant que la personne se tenant devant la caméra s’est inscrite, les chances de trouver la bonne correspondance sont assez élevées. C’est ce que nous appelons généralement le taux d’identification et c’est une façon de mesurer l’exactitude. Lorsque la taille de la base de données augmente, il y a plus de chances d’avoir des personnes qui se ressemblent et donc le taux d’identification diminue.

3. Règlement sur la protection des renseignements personnels

Plusieurs règlements limitent l’utilisation des données biométriques. En outre, l’Union européenne a adopté le règlement général sur la protection des données (RGPD),  qui a des exigences spécifiques en termes de données sensibles. Même si ces règlements peuvent rendre certains cas d’utilisation difficiles, ils ont leur place parce qu’en principe, ils protègent la vie privée des utilisateurs finaux. Ils font prendre conscience à toutes les parties concernées qu’il n’est pas juste et acceptable d’utiliser à mauvais escient les données personnelles des personnes. D’une certaine manière, ils mettent la technologie de reconnaissance faciale au même niveau (ou similaire) que d’autres technologies de suivi telles que la RFID et les balises.

Même si vous devriez faire appel à un conseiller juridique pour ces questions, voici quelques étapes qui peuvent vous aider à atteindre la conformité. Lors de la collecte des photos des personnes, assurez-vous d’utiliser une case à cocher pour enregistrer le consentement et expliquer clairement la manière dont les données seront utilisées et pendant combien de temps elles seront conservées. Il n’est pas acceptable de cacher quelques phrases dans les conditions d’utilisation, il doit s’agir d’un processus d’opt-in positif. Si l’événement se déroule dans un pays avec de fortes restrictions, assurez-vous d’utiliser des panneaux indiquant que la zone utilise la reconnaissance faciale et offre une alternative à la technologie de reconnaissance faciale qui est également accessible.

Dans certaines régions, il n’est pas acceptable de scanner le visage des gens sans leur permission explicite. C’est-à-dire, placer une caméra qui scanne le visage de tout le monde et extraire la géométrie de leur visage n’est pas une bonne idée. Numériser tous les visages d’une image n’est pas une bonne idée non plus parce qu’il peut y avoir cette personne qui n’a pas choisi de participer. Ce n’est pas le processus d’enregistrement de leurs données qui est habituellement interdit. Au lieu de cela, c’est le processus de calcul des mesures du visage sans autorisation explicite qui n’est pas autorisé.

4. Transfert de données

En plus de la réglementation sur la protection de la vie privée, il faut être conscient des restrictions en matière de transfert de données. Cela peut en fait être scindé en deux aspects, à savoir la transmission de données et le transfert de données.

L’expression « transmission de données » vise généralement à décrire la manière dont les données sont échangées entre différents systèmes ; la manière dont elles communiquent. En particulier, la règle d’or est d’utiliser des connexions entièrement cryptées.

Si vous visitez un site Web et que l’adresse commence par http://site.com, cela signifie que toute communication entre votre appareil et le site Web ne sera pas cryptée. Quelqu’un peut facilement voler et lire tout le contenu transmis dans les deux sens. Certains navigateurs vont marquer ces sites Web comme n’étant pas sécurisés. Une entreprise avec de bons protocoles de sécurité détournera automatiquement tout le trafic vers le domaine https://site.com. Essayez-le et vous serez surpris par le nombre de sites Web qui n’ont pas de certificat pour permettre la transmission sécurisée des données. Même certains sites Web qui ont un certificat, vous permettent d’utiliser la version non chiffrée sans détourner automatiquement le trafic vers la connexion chiffrée. Il en va de même pour la transmission de données entre les participants, le fournisseur d’enregistrement en ligne et le fournisseur de services biométriques.

En plus de la transmission de données, il faut se méfier du transfert de données. Les événements attirent généralement des spectateurs internationaux et doivent donc être utilisés avec la plus grande prudence. Comme toujours, il est préférable de consulter un conseiller juridique pour ces aspects.

Si un événement a lieu en Europe, c’est généralement une bonne idée si les fournisseurs que vous employez utilisent des serveurs en cloud dans la même région et non en dehors de l’UE. Certaines sociétés d’enregistrement en ligne offrent ces options, mais ce ne sont pas tous les fournisseurs. Dans la plupart des cas, les organisateurs d’événements ne sont pas informés de cette possibilité. Cependant, dans le cadre du RGPD, ils sont toujours responsables du traitement adéquat des données parce qu’ils sont les gestionnaires des données et qu’ils sont responsables de veiller aux respects des réglementations par leurs fournisseurs.

En conclusion

Les organisateurs d’événements sont impatients d’utiliser les dernières technologies et d’offrir une meilleure expérience à leurs participants. Les sociétés d’enregistrement veulent se différencier et garder une longueur d’avance. La reconnaissance faciale est une solution idéale pour tous les intervenants parce qu’elle est meilleure, plus rapide et plus abordable que les solutions existantes. Les professionnels de l’événementiel peuvent tirer parti de sa puissance pour offrir la solution d’enregistrement la plus rapide, améliorer la sécurité, extraire des analyses et promouvoir la marque innovante de leur organisation.

Puisqu’il s’agit d’une nouvelle technologie, il y a des idées fausses et des légendes que nous voulions briser. La majorité des participants ne veulent pas faire la queue. Ils sont donc plus qu’heureux d’opter pour la reconnaissance faciale. Il est plus abordable qu’on ne le pense et les exigences sont faibles. La reconnaissance faciale peut être extrêmement précise -plus de 99% de précision- si vous travaillez avec le bon fournisseur. Même s’il existe des règlements sur la protection de la vie privée dans certaines régions du monde, ils n’empêchent pas les professionnels de l’événementiel d’utiliser et de bénéficier de la reconnaissance faciale. Au lieu de cela, le règlement fournit un cadre qui garantit que toutes les données personnelles sont traitées correctement.

Les possibilités sont illimitées si vous choisissez d’utiliser la reconnaissance faciale et les technologies adjacentes. Pour en tirer tous les avantages, il est essentiel de travailler avec un fournisseur de technologies qui vous comprends et qui saisis vos préoccupations. Cela vous aidera à vous conformer à la réglementation et à vivre une meilleure expérience. Ne maquez pas cette formidable opportunité d’innover et rendre dynamique vos événements !

La reconnaissance faciale dans l’événementiel : Le Guide 2018 pour l’intégrer à vos événements
5 (100%) 4 votes

Animations Innovantes
Animations-innovantes n'est pas une agence événementielle classique c'est avant tout une communauté de passionnés, notre pluridisciplinarité vous offrira la possibilité de créer des événements uniques, novateurs et fédérateurs !
Partagez ces innovations :

Image Gallery (4)