Les robots sont omniprésents dans la culture pop. Depuis que le terme a été inventé il y a près d’un siècle, les robots ont joué le rôle d’acolyte, de méchant et de protagoniste dans certaines des plus grandes œuvres de science-fiction. Beaucoup de livres et de films se trompent sur nos compagnons mécaniques.

Animations Innovantes

Les 11 idées reçues les plus courantes sur les robots !

Voici 11 mythes sur les robots que vos émissions de télévision et films préférés ont contribué à propager.

 

1. Les robots sont une invention moderne.

Il est difficile de ne pas associer les robots aux visions de l’avenir, mais nous construisons des aides mécaniques pour accomplir des tâches pour nous depuis des milliers d’années.

En 400 av. J.-C., bien avant l’avènement de l’électricité, l’inventeur de la poulie et de la vis construisit un pigeon de bois capable de voler. Des siècles plus tard, l’inventeur Giovanni Torriani construisit un robot en bois pour ramasser le pain quotidien de l’empereur romain. Certains des premiers concepts ressemblaient davantage aux machines métalliques que nous connaissons aujourd’hui, y compris les dessins d’un chevalier mécanique publiés par Léonard de Vinci en 1495.

 

2. La majorité des robots assemblent des voitures.

Il y a 10 ans, c’était encore vrai : l’industrie automobile représentait autrefois 90 % de tous les robots utilisés. Aujourd’hui, ils sont bons pour beaucoup plus que l’assemblage de voitures : 50% des  robots dans le monde se trouvent dans divers secteurs, y compris les hôpitaux, les laboratoires et les usines. Les 50 autres pourcents travaillent toujours dans la construction automobile.

 

3. Les robots coûtent cher.

Croyez-le ou non, des robots existent à des prix tout à fait abordables. Les petits robots simples comme les jouets d’enfants, les réveils roulants et les caméras de sécurité intelligentes peuvent tous être achetés pour moins de 50 €. Des robots plus interactifs qui font tout, de vous tenir compagnie lors de vos promenades à vous encourager à faire de l’exercice peuvent être trouvés pour moins de 200 €.

 

4. Les robots créent du chômage.

S’il est vrai qu’une automatisation accrue entraînera la disparition de nombreux emplois, cette question est souvent exagérée. Depuis le début des années 1860, les Français craignent d’être remplacés par de nouvelles technologies. Comme cela a été le cas tout au long de l’histoire, les développements technologiques futurs joueront probablement aussi un rôle dans la création d’emplois. Ainsi, bien que les caissiers de banque, les télévendeurs et les agents de prêts puissent être remplacés par des ordinateurs dans un avenir pas trop lointain, de nouveaux emplois que nous ne pouvons pas encore prédire prendront probablement leur place.

 

5. Seuls les professionels peuvent construire des robots.

Vous n’avez pas besoin d’être ingénieur pour construire votre propre robot. Avec les bons outils et l’envie de bricoler, n’importe qui peut construire un robot de base à la maison pour environ 100 € ou moins. Après avoir assemblé votre robot, vous pouvez le programmer pour accomplir des tâches simples comme allumer ou rouler. Si rassembler les composants vous-même vous semble trop compliqué, il existe de nombreux kits de construction de robots disponibles en ligne.

 

6. Les robots sont tous humanoïdes.

Les robots sont souvent représentés dans des films avec au moins quelques traits humains, qu’il s’agisse d’un visage, d’une voix ou d’un ensemble de bras et de jambes. Les robots n’ont en réalité pas besoin de suivre ce modèle qui nous est familier pour être qualifiés de robots. Les robots sont définis comme des machines qui font le travail des humains, mais une forme humanoïde n’est pas toujours la meilleure conception pour la tâche à accomplir. Les roboticiens qui tentent de reproduire ce mouvement se heurtent parfois à des problèmes. Même lorsque les conceptions humanoïdes ont du succès, elles ne sont pas toujours préférées par les personnes qui les utilisent. Selon les experts, nous n’aimons pas les robots qui nous ressemblent trop parce qu’ils menacent notre sens de l’identité.

 

7. Les robots sont plus intelligents que les humains.

La machine supercalculatrice Deep Blue, développée par IBM et dotée d’intelligence artificielle, a battu en 1997  l’ex champion du monde Garry Kasparov aux echecs. Aux quiz et autres compétitions mentales, il est facile de croire que nous avons déjà été surpassés en termes d’intelligence. Mais la notion d’intelligence complexe : même si un ordinateur peut traiter l’information plus rapidement que l’esprit humain, cela ne veut pas dire qu’il est plus intelligent. La capacité d’apprendre de nos expériences, de reconnaître des modèles et de réagir à des situations inconnues sont d’autres mesures nécessaires de l’intelligence, et les robots ne nous ont pas encore rattrapé dans ces catégories.

 

8. Les robots sont dangereux.

Il est facile de voir pourquoi les robots sont des antagonistes hostiles dans les films d’Holiwood : c’est une histoire fascinante. Mais même dans la vie réelle, certains des esprits les plus brillants de la science ne peuvent résister à se livrer à des scénarios apocalyptiques lorsqu’ils parlent d’intelligence artificielle. Un aspect de la robotique qui est moins couvert est la façon dont la technologie peut être utilisée pour sauver des vies. Les robots participent déjà à des opérations chirurgicales, à l’explosion de mines terrestres et à des missions de recherche et de sauvetage. Les chercheurs travaillent également sur des nanorobots qui pourraient être utilisés pour combattre les maladies dans notre corps.

 

9. Les robots ont des sentiments

Projeter des sentiments sur des machines est illogique, mais cela ne nous empêche pas de le faire quand même. De multiples études ont montré que nous ressentons de l’empathie pour les robots que nous percevons comme étant dans la douleur. Lorsqu’on a montré des vidéos montrant une femme humaine et un robot dinosaure blessés, les participants à une étude de 2013 ont montré les mêmes réactions cognitives aux deux cas de figures. Lorsqu’un robot a exprimé des regrets après avoir fait des erreurs dans une étude de 2016, les sujets se sont sentis mal pour lui et l’ont noté plus facilement que le robot qui n’a montré aucune émotion. Rappelons que les robots manquent de conscience de soi et de système nerveux !

 

10. Les percées en robotique sont faites par des génies solitaires.

C’est un mythe qui revient sans cesse dans la science-fiction : la percée robotique qui anime l’intrigue a été réalisée discrètement par un seul scientifique travaillant dans son garage. C’est aussi l’une des idées fausses que les roboticiens professionnels détestent le plus. C’est parce qu’ils savent que tout saut significatif dans le domaine viendra probablement de grandes équipes collaborant sur de longues périodes de temps.

 

11. L’Intelligence Artificielle est un rêve lointain.

Lorsque l’Intelligence Artificielle est dépeinte par les médias, il s’agit habituellement de robots semblables à des robots humains qui ont été programmés avec une Intelligence Artificielle si réaliste qu’ils ont pris conscience de leur propre existence. En réalité, l’Intelligence Artificielle couvre un large spectre. L’IA est simplement définie comme la puissance d’un ordinateur pour copier le comportement humainement intelligent. L’assistant virtuel de votre téléphone qui a appris à reconnaître votre parole, un thermostat intelligent qui s’ajuste de lui-même et même un service de diffusion de musique qui suggère des chansons que vous aimez sont tous des exemples d’Intelligence Artificielle. Aucun de ces cas n’aborde la cognition au niveau humain, ce qui signifie qu’un soulèvement de robot est encore l’objet de la science-fiction. Pour l’instant.

 

Nous pensons que l’acceptation passe par l’acculturation et votre mission est de faire apprivoiser le robot qui est déjà  le nouveau meilleur ami de l’homme.

 

Informations
Les 11 idées reçues les plus courantes sur les robots
Titre de l'article
Les 11 idées reçues les plus courantes sur les robots
Description
Les robots sont omniprésents dans la culture pop. Depuis que le terme a été inventé il y a près d'un siècle, les robots ont joué le rôle d'acolyte, de méchant et de protagoniste dans certaines des plus grandes œuvres de science-fiction.
Auteur
Société
Animations Innovantes
Logo
Animations Innovantes
Animations-innovantes n'est pas une agence événementielle classique c'est avant tout une communauté de passionnés, notre pluridisciplinarité vous offrira la possibilité de créer des événements uniques, novateurs et fédérateurs !
Partagez ces innovations :