Pourquoi la réalité virtuelle peut booster le recrutement ?

Home // Réalité Virtuelle // Pourquoi la réalité virtuelle peut booster le recrutement ?
Pourquoi la réalité virtuelle peut booster le recrutement ?

Comment la réalité virtuelle peut aider au recrutement de nouveaux collaborateurs ?

La réalité virtuelle est depuis quelques années devenue une réalité de notre quotidien et son champ d’application ne cesse de s’élargir et touche désormais de plus en plus de secteurs d’activité. Elle s’immisce chaque année davantage dans le secteur des loisirs, mais aussi dans le monde professionnel. Cette technologie, il y a peu d’avant-garde, est aujourd’hui parfaitement maîtrisée. D’abord mise en avant, dans l’univers des jeux vidéo ou du cinéma, la réalité virtuelle fait maintenant l’objet de nombreuses applications.

Les multiples possibilités de mise en situation qu’elle offre ainsi que sa facilité de mise en œuvre font que l’usage de la VR se généralise. Son efficacité au service de la formation professionnelle n’est ainsi plus à démontrer. Il s’agit en effet d’un formidable outil pédagogique et d’un accélérateur d’apprentissage. Mais voilà maintenant qu’elle devient incontournable dans le monde des ressources humaines. La tendance semble forte et le phénomène irréversible. Le caractère très innovant de la VR participe en outre d’un renouvellement des méthodes RH pour attirer des talents. Les responsables en ressources humaines semblent y porter de plus en plus d’intérêt.

Pourquoi les RH se sont accaparé la VR ?

Les responsables RH ont très vite eu recours à la réalité virtuelle. La VR permet d’optimiser les processus de formations professionnelles ou de faciliter l’insertion de nouveaux salariés lorsqu’il s’agit de leur faire découvrir leur environnement de travail. Mais cette technologie vient même parfois se substituer aux rituels tests de compétence que l’on faisait passer à des candidats à l’embauche. La réalité virtuelle est un procédé de recrutement innovant efficace pour les RH et de plus en plus plébiscité par des générations de salariés familiers de cette technologie. Lors d’une campagne de recrutement, la réalité virtuelle servira également à promouvoir l’image de l’entreprise. Elle est en effet indissociable d’une culture d’entreprise dynamique et tournée vers l’avenir.

À l’heure de la digitalisation de nos économies, les entreprises se doivent de mettre en avant leurs appétences pour les nouvelles technologies, et ce y compris à l’occasion d’un entretien RH en réalité virtuelle. La VR est non seulement un procédé numérique de mise en situation, mais il s’agit également d’une technologie de réalité augmentée qui va permettre de renforcer l’attractivité de l’entreprise et de présenter avantageusement un emploi là où une simple fiche métier ne permettait pas à un candidat de pouvoir en prendre la pleine mesure et d’en avoir une vision concrète. La VR permet ainsi de changer radicalement l’idée que certains candidats, et notamment de jeunes diplômés, ont de l’entreprise.

Comment la réalité virtuelle peut-elle être appliquée au processus de recrutement ?

La réalité virtuelle se veut avant tout être un facilitateur du recrutement en entreprise. Dans cette optique, la VR agit comme un accélérateur  de processus au même titre que peuvent l’être des réseaux sociaux comme Linkedin ou Facebook. Le VR prend définitivement place au cœur des RH lors des entretiens d’embauche. Le casque de VR va devenir un accessoire de l’équipe RH au même titre que l’ensemble des installations multimédias mises à leur disposition.  Les secteurs d’activité qui peinent à recruter, notamment des jeunes, et qui souffrent d’un manque d’attractivité, sont les premiers à s’intéresser à la VR. Ceux-ci ont d’une part besoin de trouver en permanence de nouveaux candidats et doivent se doter d’outils modernes pour accroître ou du moins maintenir leur capacité à recruter.

D’autre part, la VR va leur permettre, en montrant la réalité de l’entreprise, d’en améliorer l’image et l’idée erronée que l’on s’en fait parfois. Car le principal atout de la réalité virtuelle est de proposer au candidat à l’embauche une immersion totale dans le monde professionnel. Cette technologie désormais éprouvée peut en outre être déployée à moindre coût. Elle s’adapte à toutes les situations et tous les métiers. Un simple casque de réalité virtuelle autorise la découverte d’un univers de travail jusque-là inaccessible depuis les locaux de la RH comme une usine ou un chantier. Créer cette proximité entre le candidat et son futur cadre de travail constitue une formidable aide à la prise de décision. Cela est vrai non seulement pour le recruteur, mais également pour le candidat qui peut parfaitement visualiser ce qu’on lui propose.

La réalité virtuelle permet d’optimiser chaque entretien d’embauche tant pour le recruteur que pour le candidat

La réalité virtuelle devient un précieux support d’efficacité pour le recruteur, mais elle permet également d’améliorer l’expérience de recrutement pour le candidat. La VR permettra tout d’abord de recréer très fidèlement à travers une représentation numérique les locaux de l’entreprise. Il sera ainsi possible de proposer au candidat une immersion immédiate dans son futur lieu de travail. La réalité virtuelle facilite ainsi la tâche du recruteur lors d’une première phase pendant laquelle il doit présenter son entreprise et susciter l’intérêt du postulant à l’embauche. La VR offre sur ce plan une expérience inédite : celle de rapprocher les locaux de la RH de ceux d’un site d’exploitation. Indissociable d’un casque de réalité virtuelle, la VR est de surcroît une technologie que les candidats ont souvent eu l’occasion d’éprouver lors d’une activité de loisir.

L’utilisation de la réalité virtuelle lors d’un entretien d’embauche permet donc de faciliter la prise de contact lors de l’entretien. Cela peut être une source d’enthousiasme pour le candidat et un moyen de créer un climat propice aux échanges. La VR en recréant l’univers du monde du travail va permettre une immersion complète du candidat dans son futur poste de travail. Le recruteur peut ainsi visualiser celui qui postule dans une situation professionnelle réelle et mesurer sa capacité d’adaptation. Il  sera ainsi plus facile de détecter celui qui possède les qualités requises pour un poste. Côté candidat, la VR offrira également la possibilité de se faire une idée très précise des missions proposées et de savoir si elles correspondent vraiment à l’emploi que l’on recherche.

Et peut-être bientôt des recruteurs virtuels

Le champ des possibles de la VR n’a sans doute pas été totalement exploré. Cela vaut également dans le domaine du recrutement ou son utilisation est encore récente. Les RH ne cessent d’ailleurs de réinventer leurs processus d’embauche pour qu’ils soient toujours plus attractifs et efficients. Une bonne politique de recrutement est en effet cruciale pour les entreprises qui veulent s’entourer de collaborateurs de qualité. La compétition économique se gagne d’abord grâce à l’humain. Mais détecter des candidats à fort potentiel est une affaire complexe d’autant que les spécificités métiers se multiplient.

Trouver le profil le plus adapté au poste que l’on doit pourvoir nécessite de compiler et d’analyser de grandes quantités de données. Une évaluation exhaustive des compétences professionnelles est bien sûr requise. Mais il faut également jauger très précisément les qualités personnelles du candidat. Couplée à l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle va servir cet objectif. Et l’idée émerge aujourd’hui que les recruteurs de demain seront peut-être des robots. Le concept a d’ailleurs déjà été testé. Des solutions logicielles peuvent analyser les compétences d’un candidat ainsi que son profil comportemental ou émotionnel. Sans toutefois se substituer totalement aux recruteurs humains, il s’agit d’un moyen efficace d’accélérer et de fiabiliser les processus de recrutement.

CONTACTEZ-NOUS
Merci. Nous vous contacterons dès que possible.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

error: Contenu Protégé !